Tous les articles

Le profil du mois : Frédéric, Responsable Adjoint Déploiement chez KERTEL

Nous avons choisi de mettre en avant nos collaborateurs, de parler de leur parcours, de leur métier, de leur quotidien chez KERTEL. Ce mois-ci, c'est avec Fréderic, Responsable Adjoint Déploiement chez KERTEL que j'ai rendez-vous pour notre Sixième "profil du mois".

Depuis combien de temps travailles-tu chez KERTEL ?

Cela fait 11 ans que je travaille chez KERTEL.

Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?

J’ai passé un DUT Réseaux Télécoms et une Licence professionnelle en Réseaux Télécoms. A la fin de mes études j’ai travaillé chez AKINEA, au support et en tant que technicien préparateur du matériel à la Hot line pendant un an. J’ai ensuite travaillé à la Communication Hospitalière sur la partie télécom en tant que technicien terrain pour installer et régler les chaînes TV pendant un an, puis un commercial m’a recommandé auprès de IC TELECOM où j’ai débuté en 2009 en tant que préparateur de commande. Je configurais le matériel avant de l’envoyer aux clients et au bout de trois mois, j’ai eu envie d’apprendre davantage et comme ils avaient besoin de quelqu’un sur le terrain, ils ont pensé à moi pour le poste de technicien terrain. Je m’occupais des audits, installations, formations, interventions, maintenance. En 2012, IC TELECOM a été rachetée par KERTEL, ce qui a engendré une interruption des installations et j’ai été muté au support N2 pendant un an pour gérer les SAV. J’ai ensuite repris mon poste de technicien terrain dès que l’activité a redémarré. Et depuis peu, j’occupe le poste de Responsable adjoint déploiement.

C’est un peu particulier car tu occupes tout juste ton nouveau poste donc je vais te poser des questions à deux niveaux. Dis-moi quelles étaient et quelles sont tes missions principales ?

Lorsque j’occupais le poste de technicien, je faisais des interventions techniques sur le terrain auprès de nos clients, je préparais également les commandes et le matériel pour le SAV. Il m’arrivait aussi parfois de soutenir à distance les techniciens en intervention sur le terrain. Maintenant, mon quotidien à pas mal changé, je m’occupe des planifications, de la prise de rendez-vous des clients pour le déploiement, je centralise les rapports effectués par les techniciens suite aux interventions pour ensuite faire mes remontées et requêtes auprès des différents services concernés. Je soutiens toujours les techniciens à distance lorsque cela est nécessaire et il m’arrive parfois d’intervenir moi-même auprès de certains clients pour des cas particuliers ou quand il y a une urgence.

Que préfères-tu dans ton métier ?

Je connais bien mon métier maintenant donc j’aime avoir de nouveaux challenges, résoudre un problème que je ne connais pas, trouver d’où ça vient. D’une part c’est une satisfaction et d’autre part j’aime apprendre. Par conséquent, le nouveau poste que j’occupe va me permettre d’apprendre de nouvelles choses et c’est ce qui me motive.

Et qu’aimes-tu le moins ?

Rien en particulier mis à part les situations que je ne maîtrise pas comme les bouchons sur la route qui peuvent me stresser. Mais comme je suis amené à moins me déplacer… Je n’aime pas non plus quand je bloque sur un sujet. Concernant mon nouveau poste, c’est encore trop frais pour répondre, je dois prendre mes marques.

Comment fais-tu pour gérer le stress justement ? Tu as des astuces ?

Quand je bloque sur un sujet, je cherche tout simplement à comprendre et ça fait redescendre le stress. Mais je suis quelqu’un de plutôt calme, je me maîtrise, je pose les choses, j’essaie de comprendre, de chercher les réponses et de prendre du recul et en général ça fait redescendre le stress. Et dans les situations que je ne maîtrise pas, et bien je prends tout simplement mon mal en patience.

Selon toi, quelles sont les qualités que doit avoir un technicien terrain ?

Un technicien doit être selon moi autonome, patient, à l’écoute de ses clients et doit savoir les conseiller.

Quelles valeurs de travail et de vie te caractérisent le plus ?

Je suis quelqu’un de serviable, je fais le maximum pour satisfaire les clients et les gens en général. Pour moi le professionnalisme est une valeur importante, au même titre que la minutie et la pédagogie. La réactivité, la patience, faire les choses bien, de manière consciencieuse sans procrastiner, ce sont pour moi des qualités importantes dans la vie en générale et dans le travail. Je suis quelqu’un sur qui on peut compter.

Si tu devais t’adresser à un débutant dans le métier, que lui dirais-tu ?

Je lui conseillerais de débuter dans une petite entreprise car c’est la meilleure école, on touche à tout, c’est là où on voit le plus de choses, où on apprend le plus de choses. Ça bouge tout le temps. Je lui dirais également que la patience est une alliée et aussi deux choses importantes, la première que quand on n’aime pas ce qu’on fait ou le lieu où on travaille, il faut changer et la deuxième, quand on aime ce que l’on fait au contraire, si on se donne les moyens, il n’y a pas de raisons de ne pas réussir.

Et si tu devais t’adresser à un futur salarié KERTEL, que lui dirais-tu pour lui donner envie de venir chez nous ?

Qu’il y a une bonne ambiance de travail, que les collègues sont sympathiques et qu’il y a vraiment une bonne équipe, soudée avec une bonne cohésion.

Enfin, si tu devais t’adresser à un futur client KERTEL, que lui dirais-tu pour le convaincre de venir chez nous ?

J’ai confiance envers le matériel que j’installe. Nos solutions sont développées en interne, il n’y a pas d’intermédiaires, tout est centralisé chez nous. Les équipes sont à l’écoute de leurs clients. En cas de de problème, il y a toujours un lien de secours, notre équipe SAV est réactive, nous sommes toujours dans l’innovation et les clients aiment voir des nouvelles choses. En venant chez KERTEL, vous pouvez être confiant

Contactez-nous

Ophélie Crevon

Responsable Communication